Avertir le modérateur

lundi, 01 juillet 2013

NOUVELLE APPELLATION ITALIENNE

SUVERETO : LA NAISSANCE D’UNE NOUVELLE APPELLATION ITALIENNE


Claude Gilois

C’est autour du magnifique petit village  médiéval Toscan de Suvereto  que s’est fédérée cette nouvelle appellation qui a été officiellement ‘baptisée’ le samedi 8 juin 2013 en présence de viticulteurs, personnalités locales, sommeliers, importateurs et  journalistes français et étrangers.

 

Comme toujours, en Italie, et c’est bien ce qui en fait son charme, rien n’est jamais tout à fait simple : Suvereto est en fait une sous-appellation de la DOC créée en 1989 sous le nom de Val di Cornia qui aujourd’hui dame le pion à l’ancienne appellation.

 

C’est d’abord le formidable développement viticole de la région de Suvereto qui en est sans doute le moteur principal de la nouvelle appellation. Depuis une bonne quinzaine  d’années de nombreux domaines viticoles se sont installés et dont certains sont devenus de formidables locomotives (Pietra, Tua Rita) si bien  que l’ appellation Suvereto dépassait en stature et en renommée l’appellation Val di Cornia beaucoup moins facile à retenir.

 

val-di-cornia.gif

 

A cela, il faut ajouter la vision d’un homme, Giampaolo Pioli, le maire de Suvereto, depuis  8 ans, francophile   et dynamique qui a su fédérer largement autour de lui   pour convaincre le ministère de l'agriculture du bien-fondé de cette nouvelle appellation avant que de telles décisions soient transférées à Bruxelles sous le contrôle des bureaucrates   dont le manquent de vision régionale aurait représenté un obstacle quasi incontournable   à toute tentative future  aussi ‘osée’ que la définition d’une nouvelle appellation.

 

suvereto.png

L’appellation est née officiellement en 2011 et les vins de millésime 2010, 2011 et 2012 pourront utiliser la dénomination ou les dénominations  car, en fait, il y en a quatre :

 

  1. DOCG  Suvereto Sangiovese qui doit contenir au minimum 85% de sangiovese
  2. DOCG Suvereto Cabernet Sauvignon qui doit contenir au minimum 85% de cabernet sauvignon.
  3. DOCG Suvereto Merlot qui doit contenir 85% de merlot
  4. DOCG Suvereto dont la composition doit être de 85% de merlot et de cabernet sauvignon.

 

 

Dans la période intérimaire les vins continueront à porter l’appellation IGT ou Val di Cornia ou Val di Cornia Suvereto.

 

Ces nouvelles DOCGs parlent d’elles-mêmes et identifient sans ambiguïté les grands cépages de la région. D’abord le sangiovese, cépage classique et mythique de la Toscane.  Et puis les nouveaux,  le cabernet sauvignon  et le merlot,  cépages, souvent assemblés (mais pas toujours) pour faire des vins   qui ont révolutionné certaines parties de la région de  Chianti et surtout celle de Bolgheri, toute proche en stupéfiant le monde viticole par leur qualité  et qui peuvent rivaliser  avec les plus grands vins du monde fait à partir de ces cépages. 

 

Il restait donc au comité d’organisation de présenter, à la cinquantaine de personnes présentes, une sélection des meilleurs vins de la région. C’est un ex (nous sommes tous des ex de quelqu’un et de quelque chose) collègue,  Eric Morlot, qui fut le maître de cérémonie  pour deux séries de dégustations divisées en deux sections, une pour  les sangiovese  et une autre pour  les assemblages bordelais. On savait Eric capable de boire, manger et parler en même temps mais de  le faire en trois langues sans en perdre une miette et une goutte   fut une révélation…

 

Pour que l'appelation soit un succès, il faut encore que la mayonnaise prenne mais les atouts sont là. D'abord, l'assocation de l'appellation avec un magnifique village médiéval a une vraie valeur ajoutée. Ensuite, la simplicité du nom  qui peut se prononcer facilement (donc être retenu). Et puis, la région a prouvé qu'elle pouvait faire des vins de classe internationale avec Tua Rita... mais... mais...  le refus du domaine de participer à l'appellation risque d'etre un énorme bémol. Certes le domaine a obtenu ses lettres de noblesse sans cette appellation  mais cela manque quand même un peu d'élégance de sa part de ne pas y participer. 


DEGUSTATION ADDITIONELLE (COURTOISIE TUA RITA)


Tua Rita Redigaffi 2000

C'est un 100% merlot qui a propulsé le domaine de Tua Rita sur le devant de la scène internationale quand Robert Parker lui a attribué la note mythique de 100/100. Le vin est d'une extrème pureté et s'est un peu assagi  avec  le temps mais c'est un vin pour les dégustateurs qui aiment la puissance  avec ses 14,8 % d'alcool. Le vin est parfaitement equilibré gourmand même si ce n'est peut être pas le style de merlot pour tous les dégustateurs. 

Tua Rita Redigaffi 2001

Un peu moins précis que le 2000, cela reste du beau vin avec une belle définition de Merlot mais qui compote un peu alors que le 2000 était riche mais ne basculait pas sur le coté confituré. RP 96/100

 

LES SANGIOVESE

 

Nero del Debbione –Toscana IGT Rosso 2011

 

C’est un assemblage de 90% sangiovese et de 10% canaiolo-ciliegolo

C’ est un vin vif, frais sur la cerise griotte et les fruits rouges sans passage en bois. Belle pureté de sangiovese dont la tannicité est un peu dompté par l’addition du canaiolo-ciliegolo. Belle expression simple et  sans prétention du sangiovese comme on aime le boire en Toscane à la terrasse d’un café. 13.5/10

 

Rubbia al Colle, Val di Cornia, Suvereto ‘ Barricoccio’ 2010

 

Un assemblage de 95% Sangiovese et de 5% Celigiolo. La particularité de ce vin  est son élevage en barrique de terre cuite (barricoccio) pendant 18 mois, renouant ainsi avec la tradition étrusque, ce peuple qui occupa  cette partie de l’Italie et qui faisait grand usage de ce matériau. Le vin  est une pure expression du cépage, très finement ciselé avec un peu plus de complexité que le précédent. 14.5/20

 

I Mandorli-Toscana IGT Rosso ‘Vigna alla Sughera’ 2010

 

Un 100% sangiovese et de très belle facture. On est a 300 mètres de hauteur sur coteaux et cela se sent dans le vin car sa structure est imposante avec une amplitude de bouche et une tannicité dignes de sangiovese de terroirs de plus grandes réputations. Ce vin a été élève en tonneaux de 25 hectolitres pendant 15 mois. De la belle ouvrage. 16,5/20

 

La Fralluca-Suvereto DOCG ‘Ciparisso’ 2010

 

Aussi un 100% sangiovese et dont l’élevage en barriques françaises  est sans aucun doute le plus abouti de toute la série. Dommage peut-être car cela lui donne un style un peu plus international et moins rustique qui caractérise si bien le sangiovese. Cela reste du beau vin avec ses 14,5 o d’alcool.  16/10.

 

Il Brucello-Toscana IGT Rosso ‘Quarzo di Roca’ 2009

 

Un 90% sangiovese dont on ne sait pas de quoi est composé le restant de l’assemblage. On sent tout de suite que le millésime a été chaud et il  y une pointe de réduction et de volatile mais le domaine s’en est quand même pas mal sorti avec un vin qui ne compote pas et reste buvable même si on aime le sangiovese un peu plus cistercien et rigoriste. 14/20

 

Le Pianacce-Toscana IGT Rosso ‘Diavolino’ 2009

 

Un assemblage de 70% sangiovese, 20% cabernet sauvignon et 10% giacomino.

Et ce qui devait se passer se passa…. La délicate  fragrance du  sangiovese se trouve noyé sous les 20% de cabernet sauvignon. Le vin n’est pas désagréable  mais franchement,  l’assemblage ne ressemble pas à grand-chose tellement le cabernet domine. Il est toujours très présomptueux pour des gens venus de l’extérieur de donner des conseils à des viticulteurs qui, de plus, travaillent bien et essaient de s’améliorer. Je pense quand même que ce genre d’assemblage n’est pas l’avenir de la région. 13,5/20.

 

Il Falcone –Toscana IGT Rosso ; Boccalupo’ 2009

 

C’est un assemblage de 70% de sangiovese, 10 % de merlot, 10% de cabernet sauvignon et 10% de giacomino. C’est mieux  même beaucoup mieux que l’assemblage précédent  car le cabernet sauvignon ne domine pas d’une manière aussi outrancière.  Mais cela manque quand même de typicité de terroir et cela me rappelle tant de Chianti dont les cépages additionnels gomment cette petite merveille de délicatesse  qu’est le sangiovese. 15/20

 

 

LES ASSEMBLAGES BORDELAIS

 

Terradonna-Val di Cornia DOC Cabernet Sauvignon ‘Okenio’ 2006

 

C’est un 100% cabernet sauvignon élevé en barriques françaises de premier passage et dans un très bon millésime

 

Le vin est juteux, bien mur aux arômes de cassis et de fruits noirs. Il est bien équilibré avec une bonne structure tannique. Il lui manque l’amplitude et la structure pour jouer dans la cour des grands mais à 20 Euros prix public cela reste tout  à fait jouable. 15/20

 

Petrici e del Del Pianta-Val di Cornio Suvereto DOC cabernet Sauvignon ‘ Nubio’ 2007

 

Un 100% cabernet élevé pendant 24 mois en barrique. D’une densité et d’une structure moyennes, le vin sent bon la garrigue ou le maquis, qui est la végétation prédominante dans cette région, ce qui le rend digeste malgré ses 14,5 o d’alcool. 15/20

 

Incontri-Toscana IGT cabernet 2008

 

On a plus de densité sur ce vin qui montre, avec ses 15 o d’alcool, que l’on a été chercher les maturités un peu plus loin que sur les vins précédents. Cela lui donne des aspect un peu compotés et confiturés ce qui lui enlève de la fraîcheur et le bois en finale est un peu asséchant. Dommage… 13,5/20.

 

 

La Piana Del Rosso Toscana IGT Cabenet Sauvignon ‘Pian del Rosso’ 2010

 

Un 100% cabernet sauvignon d’expression simple un peu quand même en limite de sous-maturité et dans une phase assez négative qui rend ce vin difficile à évaluer à sa juste valeur  mais pour 10 Euros prix public, il ne faut pas demander l’impossible. 12,5/20.

 

 

Petra Toscana IGT Rosso Ebo 2010

 

50% cabernet sauvignon, 40% merlot et 10% sangiovese.

 

Très belle expression de terroirs a un degré alcoolique parfaitement maîtrisé (13 o ). l’ assemblage est soyeux, élégant, rafraîchissant et la barrique ne marque jamais le vin. L’ajout des 10% de sangiovese donne au vin une légèreté  qui accentue sa buvabilité. On sent la garrigue et le maquis dans ce vin qui possède beaucoup de classe. 16.5/20

 

La Bulichella- Suvereto DOCG Cabernet Sauvignon ‘Coldipietrerosse’ 2010

 

Un  assemblage de cabernet sauvignon, de cabernet franc et de petit vedot

 

Un assemblage qui donne au vin un peu plus de couleur et de profondeur sans jamais tombé dans l’excès. Il contraste avec le vin précédent que la présence de sangiovese rendait plus aérien.

C’est du vin sérieux, avec un élevage en barrique de 18-24 mois. 15/20.

 

Russo-Toscana IGT Rosso ‘Sasso Bucato’ 2010

 

Un assemblage de 45% merlot, 45% cabernet sauvignon et de 10% petit verdot.

 

On sent un peu plus la rondeur du merlot sur cet assemblage. Avec la rondeur vient aussi la pointe d’alcool apportée par ce cépage si impardonnable à l’excès de soleil. Le tout donne une légère impression de lourdeur même si l’élevage de belle facture pousse l’ensemble vers le haut. Un peu moins de merlot et un peu plus de cabernet sauvignon ou une touche de sangiovese auraient apporté une peu plus de buvabilité à ce vin. 14,4/20

 

Gualdo Del Re-Val di Cornia Suvereto DOC Merlot ‘l’ Rennero’ 2010

 

Un 100% merlot produit sur des sols argilo-sablonneux et élevé en barriques neuves et de deuxième passage. Certes c’est soyeux, c’est élégant mais n’est-ce pas  un peu trop alcooleux pour se faire tout à fait plaisir  en torchant la quille ?… surtout que le prix est un peu dissuasif… 50 Euros prix public.. mais on connaît le succès des merlot dans cette région ou les 100 points valsent comme les prix. 15.5/20

 

Marchion dei Lupi-Toscana IGT Rosso ‘Experienze’ 2009

 

Et voilà comment un viticulteur intelligent transforme ce qui aurait pu être un désastre en un vin parfaitement agréable et digeste car 2009 est une année chaude et les cabernet n’ont pas pu échapper à la sur-maturité. Alors avec un tri rigoureux et l’addition du 20% de saingiovese on obtient un vin digeste d’une belle buvabilité. Et bien équilibré. Chapeau l’artiste.. !!! 16/20.

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu