Avertir le modérateur

dimanche, 15 mars 2015

LE SWARTLAND VITICOLE-AFRIQUE DU SUD

LE SWARTLAND FAIT SA REVOLUTION VITICOLE  AVEC LE GANG… KOOL[1] !

 

 


[1] Clin d’oeil au groupe de années   1970,   Kool and the Gang


Claude Gilois


Quasiment inconnue il y a une dizaine d’années comme une région viticole d’importance, elle  produit aujourd’hui certains des vins les plus intéressants d’Afrique du Sud grâce à une poignée de viticulteurs visionnaires connus de plus en plus sous le nom de 'Swartland Gang' qui ont vu dans cette région un terroir particulièrement adapté à la culture de la vigne mais aussi une manière   d’affirmer leurs différences.

south_africa_wine_map.gif

la region du Swartland en rose à gauche
 
 

Située a 65 kilomètres au nord du Cap, cette région signifie, traduit littéralement, Terre Noire car elle tire   son nom d’un   arbuste, le  renosterbos ou  rhino bush (Elytropappus rhinocerotis)) qui transforme  le paysage en couleur noire à certaines périodes de l’année pendant les pluies. Traditionnellement, c’est une région productique de céréales mais qui possèdent de nombreux vignobles, souvent anciens et de petites superficies (aux alentours d’un hectare), non irrigués, taillées en gobelet et qui  grimpent sur les flancs  nord de la montagne de Perdeberg au sud de la région jusqu’aux plaines de Pikerberg au nord en passant par les villes de  Portville et Riebeeck-Kastell et la montagne de  Kasteelberg à l’est. Les vignobles longent parfois la rivière de Berg et le  district de Darling, plus frais, sépare la région intérieure de l’océan Atlantique.Le climat est méditerranéen, chaud (un des plus chauds de l’Afrique du Sud viticole) et sec et la vigne est rarement soumise au stress des maladies cryptogamiques. La faible pluviométrie  réduit sérieusement les rendements qui  dépassent rarement les 20 hectolitres par hectare. L’aridité du climat produit des petits raisins très concentrés avec beaucoup d’arômes et de saveurs. La taille en gobelet  augmente sensiblement la résistance des raisins au stress hydrique et à la chaleur.  Le sol est principalement composé de schistes argileux dont le nom ‘Malmesbury shale’ provient de la ville éponyme au sud de la région.  Il existe aussi des poches de granite en particulier dans la région de Paardeberg. 


THE GANG

 

Swartland gang1.jpg

LE GANG: de gauche a droite: Callie Louw, Eben Saddie, Chris Mullineux, Andrea Mullineux, Adi Badenhorst

 

the swatland gang.jpg

Le gang vu par un artiste


EBEN SADDIE DE  SADDIE FAMILY WINES (2001)

 

Le leader naturel du gang est  Eben Saddie [1]. On se demande d’ailleurs combien de viticulteurs seraient venus s’installer dans cette région sans le travail de défricheur d’Eben.   Après avoir officié pendant 3 ans à Spice Route, une coopérative de la région, il crée son propre domaine en 2001 avec 14 barriques et un billet de mille Euros en poche. Sa grande cuvée Collumela (un assemblage rhodanien)    est née et elle sera élaborée  à Spice Route pendant 2 ans. Elle fait aujourd’hui partie de la demi-douzaine des plus grands vins sud-africains.  En 2002,   Palladius, un assemblage aujourd’hui totalement méditerranéen  voit le jour.

Depuis cette date, le renouveau de cette region viticole connue depuis le 18e siecle avec des domaines comme  Alleswerloren et Lammershoek est en marche mais plus avec des vins mutés ou bodybuildés dont la région s’était fait le chantre. 

 

ADI BADENHORST  OF BADENHORST FAMILY WINES (2007)

 

Adi Badenshorst…. c’est l’antithèse d’Eben Saddie. Autant Eben est précis et  méticuleux… autant Adi donne un air de décontraction et la cave est un peu bordélique. A une certaine époque, il nous aurait probablement accueilli avec des fleurs dans les cheveux. Le  tout donne un petit coté communard post soixante-huitard bien sympathique. Cela n’enlève rien à la qualité de ses vins  même s’ils ne se situent pas tout à fait au niveau des ceux d’Eben Saddie.  Après avoir complété ses ètudes au lycée agricole de Elsenburg, Adi a commencé à se faire la main  au Château Angelus, cher Alain Graillot, à Wither Hills en Nouvelle-Zélande sans oublier quelques passages dans les vignobles sud-africains à Steenberg, Simonsig ainsi qu'à Rustenberg où il resta 9 ans comme vinificateur.  En 2007, il rachète une ferme délabrée de 60 hectares à  Siebritskloof avec  28 hectares de vieilles vignes en gobelet  plantées dans les années   1950  et 1960  principalement en  chenin blanc, cinsault  et grenache  dans la montagne de  Paadeberg à deux pas du chai d’Eben Saddie. Les sols sont en majorité  granitiques. Les rouges comme les blancs sont faits en vendanges entières. Les blancs sont transférés directement en foudres anciens ou en cuves de béton. Les rouges sont fermentés en cuves  béton  pendant environ 4 mois. Les vins sont ensuite élevés en foudres usagés de 4000 litres. Aucun ajout n’est pratiqué avant et après la fermentation  à l’exception de petites quantités de soufre.  Le domaine produits deux assemblages, un blanc à base de chenin blanc, roussanne, grenache blanc et gris, verdehlo, colombard, viognier, chardonnay, sémillon et un rouge composé de syrah, grenache, mourvèdre  et cinsault.

 

 

ANDREA AND CHRIS MULLINUEUX OF MULLINEUX FAMILY WINES (2007)

 

Chris Mullineux, ce comptable reconverti en œnologue, a fait ses classes en Afrique du Sud (Rustemberg, De Traford) mais aussi en France (Côte Rôtie, Bandol, Roussillon) et en Californie. C’est en France qu’il Il va rencontrer Andrea, une œnologue californienne avec laquelle il est aujourd’hui partenaire en business comme dans la vie,

Le domaine de Mullineux se trouve à cheval sur les flancs des montagnes de  Kasteelberg et de Porselein près de la ville Bierbeek Kastell à l’est du Swartland. Les sols sont essentiellement des schistes argileux similaires à ceux de la Côte Rôtie et au Priorat. Ces dépôts sédimentaires sont le  plus souvent orientés verticalement et donc fournissent  un excellent drainage mais une forte proportion d’argile retient l’humidité bien utile dans cette région aride.

Le domaine produit des  assemblages blancs  à dominante chenin blanc sur différents terroirs et quatre syrahs. La syrah de base  est un assemblage des trois terroirs différents du domaine (schistes, argile et granite). Elle  est   parfumée et ressemble à s’y méprendre  à une syrah du nord du Rhône. L’autre syrah plantée sur des sols granitiques produit un vin très parfumé avec beaucoup de fraicheur. La syrah sur des sols majoritairement schisteux produit des vins d’une énorme densité avec une  structure massive et avec le beau lardé/fumé que l’on retrouve dans les grands vins de la  vallée du Rhône. Quant à  la syrah sur le sol argileux (Iron syrah), elle est plus ronde avec moins de structure et plus chargée en alcool mais de très belle facture. Le domaine produit aussi un vin de paille à partir de chenin blanc de belle qualité. 

 

CALLIE LOUW DE  PORSELEINBERG

 

C’est un partenariat entre Mark Kent du  domaine de  Boekenhoutskloof et le viticulteur et vinificateur   de ce  domaine, Callie Louw. Porseleinberg dérive son nom de la Kaolin présent dans le sol et qui servait autrefois à faire la porcelaine. C’est en 2009 que le projet démarre avec l’achat de vignobles et de terrains vierges    sur flancs de montage. L’encépagement, sur des sols majoritairement schisteux avec très peu de couverture végétale   est en syrah et grenache majoritairement plantés en gobelet et le vignoble est en culture biologique. La production est uniquement de 1000 cases sur millésime 2010 et le domaine n’a aucune intention d’augmenter sa production. Le vin est fermenté en vendange  entière  et en levures indigènes. En fait, in n’y a aucun ajout à part une faible quantité de soufre avant la fermentation. Les vinifications se font en cuves de  béton parfois en forme  d’œuf et en foudres. Le millésime 2010 est un 100% Syrah  Le vin n’est pas sans ressembler à la cuvée schiste de chez Mullineux. C’est dense, structuré, soyeux  et les fruits noirs sont bien présents  pour équilibrer la structure et le beau  lardé/fumé qui caractérise ce cépage lui donne  une belle prestance.

  

DES SWARTLANDAIS DE CŒUR : SABRINA AND CHRISTOPHE DURAND DU DOMAINE DORRANCE

christophe and Sabrina.jpg


 

Avec deux de leurs vins sur trois faits uniquement à partir de raisins du Swartland, un chenin blanc et une syrah, vous pourrez, si le cœur vous en dit et si vous n’avez pas envie de faire le trajet, retrouver un peu du parfum du Swartland en plein centre du Cap. Christophe et Sabrina ont un chai de vinification totalement  fonctionnel avec une petite, mais très bonne, sélection de produits français dans l' un des plus anciens quartiers du Cap, Héritage Square. Vous pourrez  flâner dans le chai, déguster les vins ou visiter    la galerie d’art de Shay Davis et déjeuner, soit avec des tapas au ‘Chef Warehouse’, une des meilleures cuisines du Cap ou à Biezerka où vous pourrez savourer une cuisine d’inspiration française dans l’une des plus belles cours intérieures du Cap.

 

 

 

 



 

durand at work.jpg

[1] Nous avons consacree deux articles à Eben Saddie sur ce blog.

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu